TecSan - Technologies pour la santé

Caractérisation et détection des mouvements durant les crises d'épilepsie à des fins d'alarme, pour un usage en institution et en famille – EPIMOUV

Résumé de soumission

De manière générale, un sujet ayant une épilepsie pharmaco résistante est tenu, pour sa sécurité, d'être sous surveillance permanente d'un tiers. En effet, une crise d'épilepsie ne prévient pas, peut présenter un risque vital et la personne peut ne pas pouvoir déclencher volontairement une alarme. L'objectif du projet EPIMOUV est d'augmenter l'autonomie de ces personnes tout en préservant leur sécurité. Le projet vise à développer un système d'alarme détectant et analysant les mouvements à partir de capteurs portés sur la personne. Le système sera auto apprenant pour s'adapter aux mouvements spécifiques de chacun, ce qui le rendra moins sujet aux fausses alarmes que les systèmes actuels utilisant des capteurs dans l'environnement, e.g. dans le lit.... La caractérisation de crises d'épilepsie par analyse de mouvement est basée sur un travail d'expertise clinique au CHU de Grenoble dans une unité d'Epileptologie. Elle fait suite au projet CAPAMETRIM (CHU Grenoble, CEA/Léti) : cette étude a démontré la 'signature des mouvements épileptiques' pendant la crise et ouvre la voie à la notion d'algorithme de détection personnalisée pour discriminer mouvements
normaux et épileptiques.
Ce système sera validé en situation familiale par l'association EPI, puis en établissement médico-social géré par la FCES. Enfin un système mobile, synchronisé avec le système dans l'établissement, assurera la continuité de surveillance de crises d'épilepsie nocturnes. Le système d'analyse et de détection de crises mis au point par le CEA sera industrialisé et commercialisé par deux partenaires industriels du projet : MOVEA pour les capteurs et CTR pour la gestion de l'alarme. Le gain attendu d'un tel système est une meilleure qualité de vie en termes d'autonomie, d'intimité et de sécurité pour ces personnes épileptiques. Il permettra aussi de réduire les coûts de surveillance en institution et facilitera l'intégration des épileptiques en milieu non spécialisé pour leur pathologie. Le projet EPIMOUV est construit sur la base de briques technologiques préexistantes et validées telles que les capteurs de mouvement MotionPod (MOVEA), le système de gestion d'alarme en établissement médico-social (CTR) et les résultats du projet CAPAMETRIM (CHU Grenoble, CEA/Léti). L'agrégation de ces modules en vue d'un système d'alarme automatique
correspond à un projet de recherche industrielle.

Coordination du projet

Stéphane BONNET (COMMISSARIAT A L'ENERGIE ATOMIQUE ET AUX ENERGIES ALTERNATIVES - CENTRE DE GRENOBLE)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

COMMISSARIAT A L'ENERGIE ATOMIQUE ET AUX ENERGIES ALTERNATIVES - CENTRE DE GRENOBLE

Aide de l'ANR 424 747 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter