MRAR - Maladies rares

ETUDE DE LA VOIE DE SIGNALISATION DES EICOSANOIDES DANS LA MUCOVISCIDOSE PAR LES APPROCHES LIPIDOMIQUE ET PROTEOMIQUE – EICOCF

Résumé de soumission

Bien que le déclenchement d'une réponse inflammatoire soit une manifestation clinique majeure de la mucoviscidose, le lien entre la protéine CFTR et l'inflammation reste à élucider. Deux facteurs pourraient jouer ici un rôle important: le déséquilibre entre les acides gras n-3/n-6, et le niveau d'expression de l'annexin1 (A1), une protéine inhibitrice de la voie de signalisation inflammatoire dépendante de la phospholipase A2 cytosolique (cPLA2). Ce projet postule que les lipides jouent un rôle décisif dans la pathogenèse de la MV. Il comporte 3 axes: (i) l'analyse fonctionnelle des interactions de CFTR avec les lipides membranaires, l'annexin-1, la cPLA2 et d'autres protéines; (ii) la recherche de biomarqueurs lipidiques pronostiques de la MV; et (iii) l'analyse de la distribution tissulaire des déséquilibres lipidiques. L'élucidation de ces questions contribuera à une meilleure compréhension de l'inflammation exacerbée associée à la MV.//Axe 1 : analyse du lien entre l'activité de CFTR, la composition lipidique de la membrane et la dynamique des microdomaines membranaires. Ces études pourraient aboutir à un modèle d'interactions fonctionnelles entre les lipides et les protéines membranaires. On analysera la dynamique des interactions entre CFTR, l'annexin-1, la cPLA2 et d'autres protéines, et leur impact sur la régulation de la réponse inflammatoire cPLA2-dépendante. Des techniques de biologie cellulaire et de protéomique seront ici mises en oeuvre.
Axe 2 : Rôle des eicosanoïdes en tant qu'éléments fondamentaux de la régulation de la réponse inflammatoire dans la MV. La recherche de biomarqueurs lipidiques pronostiques de gravité et d'exacerbations de la maladie doit permettre une meilleure compréhension de la régulation de l'inflammation, de la relation entre génotype et déséquilibres lipidiques mais aussi d'explorer le potentiel thérapeutique de certains lipides. Cette recherche sera mise en oeuvre grâce à une analyse globale par MALDI-TOF des lipides du plasma sanguin de patients atteints de MV présentant différents états de gravité. Les eicosanoïdes seront particulièrement analysés. L'identification et la caractérisation structurelle des pics différentiellement présents sera réalisée par ESI-MS/MS.
Axe 3 : Localisation tissulaire des déséquilibres lipidiques potentiellement associés à la dérégulation de l'inflammation grâce à l'utilisation d'une technologie émergente : le TOF-SIMS ("secondary ionization mass spectrometry") . Cette approche permet l'acquisition des spectres de masse directement sur des coupes de tissu à l'échelle sub-micromètrique. Des images détaillées de la composition lipidique directement liée aux caractéristiques histologiques sont ainsi obtenues. Cette partie du projet sera accompagnée de développements méthodologiques spécifiques destinés à améliorer la sensibilité ainsi que la diversité des molécules détectables par cette méthode.
//La réalisation de ce projet doit permettre :
- Une meilleure compréhension de la distribution de CFTR dans de la membrane plasmique.
- L'identification de nouvelles voies de signalisation impliquées dans la pathogenèse de la MV. Des interactions fonctionnelles entre CFTR, l'annexine-1 et la cPLA2 pourraient conduire à de nouvelles approches thérapeutiques anti-inflammatoires.
- La compréhension des anomalies lipidiques associées à la MV, et de leur lien avec CFTR et la réponse inflammatoire.
- L'identification de marqueurs pronostiques lipidiques de la maladie.
- La cartographie de la distribution tissulaire des lipides d'intérêt.
- L'amélioration de la méthode d'imagerie TOF-SIMS pour les études lipidomiques.
- Une évaluation du potentiel thérapeutique de certains lipides
Les résultats apporteront une meilleurs compréhension de la physiopathologie de la MV déboucheront éventuellement sur le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques ciblant le tandem inflammation/inf

Coordinateur du projet

INSTITUT NATIONAL DE LA SANTE ET DE LA RECHERCHE MEDICALE - Délégation régionale Paris V (Divers public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE ILE-DE-FRANCE SECTEUR SUD
INSTITUT NATIONAL DE LA SANTE ET DE LA RECHERCHE MEDICALE - Délégation régionale Paris V

Aide de l'ANR 277 412 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles