JCJC - Jeunes chercheuses & jeunes chercheurs

Ethnicité et Comportements de Consommation – ETHNOS

Résumé de soumission

Plus qu'une simple activité économique, la consommation est de plus en plus perçue comme une activité sociale. Elle est centrale dans les interactions sociales ou dans l'identification à un groupe culturel ou ethnique. Dans ce contexte, le projet « ETHNOS » se propose d'étudier l'ethnicité, définie selon divers indicateurs (pays d'origine, langue utilisée au foyer, religion pratiquée, etc.). - - Le projet « ETHNOS » a pour objectif de comprendre le comportement de consommation de la population d'origine musulmane en France, en particulier des communautés maghrébines et de la communauté turque. Il envisage l'étude de l'ethnicité sous l'angle du rapport identitaire entre minorité et majorité. La consommation participant de la construction des identités offre un champ d'analyse pertinent des processus d'acculturation. En conséquence, ce projet de recherche a pour objectif d'enrichir la compréhension du rôle de la consommation dans le processus d'acculturation des minorités ethniques en France afin de proposer des recommandations d'action pour les entreprises et les pouvoirs publics dans un objectif de pistes d'amélioration de la qualité de vie des minorités. - - Plusieurs axes de recherche se dégagent en fonction des niveaux d'analyse. Le premier axe (Consommation ethnique) se propose de décrire le comportement de consommation ethnique des consommateurs d'origine maghrébine et turque, et d'en explorer les diverses facettes. Ce premier axe a pour but de réaliser une typologie de comportements de consommation ethnique, notamment en intégrant les enjeux identitaires qui y sont liés. Le deuxième axe (Comparaison interethnique et intra-ethnique) affine la compréhension de la consommation ethnique dans une logique de comparaison. Le premier objectif de cet axe est de confronter la réalité française avec d'autres réalités européennes. Mais aussi, il permettra de juger la spécificité des minorités musulmanes en France par rapport à d'autres minorités musulmanes en Europe. De nombreux contacts ont été pris avec des chercheurs danois, américains, britanniques, etc. afin de réaliser une étude européenne. - Enfin, le troisième axe (responsabilités sociétales des organisations privées et publiques) aborde des questions essentiellement liées à la consommation alimentaire. Il interroge la capacité de la consommation à améliorer l'intégration sociale (par exemple, l'insertion de la consommation ethnique dans le « mainstream » évitera-t-elle sa ghettoïsation ? Permettra-t-elle d'avoir des actions préventives de santé publique ?). - - La volonté de ce projet est de faire tomber, de manière empirique, le tabou autour de l'ethnicité en France. En premier lieu, notre ambition est de développer un axe de recherche en comportement du consommateur dans la littérature française. En second lieu, l'étude d'un segment jusqu'alors ignoré permettra de juger si la consommation peut être considérée comme un axe d'intégration sociale (ou de bien-être social). L'utilisation de la consommation comme porte d'entrée semble judicieuse, puisqu'il s'agit d'un lieu « apolitique ». Ce projet est labellisé par le Pôle de compétitivité des Industries de commerce. A ce titre, il a pour ambition de fournir des résultats susceptibles d'améliorer la compétitivité française par une meilleure connaissance d'un segment de clientèle peu exploré, par exemple, à travers l'identification des variables de segmentations pertinentes. Par ailleurs, tout le volet d'échange de connaissances entre chercheurs du même domaine et le croisement des données contribuent à faire évoluer la théorie et la pratique, notamment grâce à des comparaisons interculturelles. La publication d'articles dans des revues françaises et internationales constitue la partie visible de ce projet. - - Le projet est coordonné par Nil OZCAGLAR-TOULOUSE, maître de conférences à l'université de Lille 2. Le projet sera exécuté au laboratoire GERME (Université de Lille 2). Il est d'une durée totale de deux ans et

Coordination du projet

Nil OZCAGLAR TOULOUSE (Université)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 99 216 euros
Début et durée du projet scientifique : - 24 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter