BLANC - Blanc

Deciphering the complex evolution of genes involved in human adaptation to diet – NUTGENEVOL

Résumé de soumission

Comprendre l'évolution des caractères multigéniques est l'un des plus grands défis de la génétique évolutive humaine actuelle. Les transitions nutritionnelles qui se sont produites au cours de l'évolution humaines représentent des changements majeurs dans notre environnement. L'une de ces transitions majeures est l'émergence de l'agriculture dans les sociétés humaines, il y a 10 000 ans, qui entraîna le basculement de nombreuses populations d'un régime majoritairement basé sur la viande à un régime basé sur les céréales. Avant cette transition majeure, les gènes favorisant la résistance à l'insuline et la gluconéogenèse était favorisés par la sélection naturelle car ils permettaient de maintenir un niveau suffisant de glucose dans le sang. Ces gènes peuvent de nos jours être délétères parce qu'avec le régime actuel riche en carbohydrates, la résistance à l'insuline et la gluconéogenèse peuvent entraîner des maladies comme le diabète, l'obésité et l'hypertension. - - Afin de comprendre comme les gènes impliqués dans les processus alimentaires et associés avec le diabète ont évolué en réponse à diverses pressions adaptatives, nous allons étudier comparativement différentes sociétés qui ont vécu pendant plusieurs milliers d'années sous des régimes alimentaires contrastés. Cette étude sera menée en Asie Centrale où des sociétés pastorales et agricoles coexistent de nos jours. On considère en général que les populations pastorales consomment davantage de viandes et de produits laitiers que les populations agricoles, dont le régime alimentaire repose principalement sur les céréales. - - Méthodes - Nous allons effectuer des mesures phénotypiques (anthropométrie nutritionnelle, taux à jeun dans le sang de glucose, d'insuline, de cholestérol hautement dense en lipoprotéines et de triglycérides). Nous effectuerons aussi des enquêtes alimentaires et collecterons des échantillons de sang pour des analyses A.D.N. Ceci nous permettra d'étudier le polymorphisme de séquence de dix gènes majeurs impliqués dans la résistance ou la sensitivité à l'insuline. Nous analyserons d'abord ces séquences grâce à des tests classiques de sélection. Ensuite, nous développerons des tests de sélection multi-locus qui seront potentiellement plus efficace dans ce contexte. En parallèle, une étude par simulation nous permettra de mieux comprendre l'évolution de ce caractère complexe sous différents régimes alimentaires et de déterminer l'efficacité des tests classiques de détection de la sélection, ainsi que des nouveaux tests multi-locus que nous comptons développer. - ...

Coordinateur du projet

Madame Evelyne Heyer (CNRS DELEGATION REGIONALE ILE DE FRANCE EST)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CNRS DELEGATION REGIONALE ILE DE FRANCE EST
UNIVERSITÉ DE PARIS XI PARIS SUD

Aide de l'ANR 400 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 48 Mois

Liens utiles