RIAM - Programme Audiovisuel et Multimédia

A Middleware for AD-hoc networked video GAMES (Middleware pour Jeux Vidéo sur Réseaux Ad hoc) – MAD GAMES

Résumé de soumission

Le jeu vidéo multi-joueurs est une application majeure parmi celles pour lesquelles les réseaux sans fil et sans structure figée, que l’,on qualifie d’, « Ad-hoc », semblent naturellement être dédiés. Les travaux menés dans ce cadre visent à proposer des architectures, des algorithmes et des protocoles réseau permettant le support des nouvelles générations de jeux vidéo multi-joueurs sur des réseaux ad-hoc. L’,introduction du réseau dans le monde des jeux vidéo a radicalement changé la donne de cette industrie. Il a permit l’,émergence d’,une nouvelle génération de jeux où les interactions entre joueurs constituent l’,intérêt principal du jeu. Cette tendance, s’,est renforcée avec la dernière génération de jeux où le joueur n’,est plus seulement l’,acteur d’,un scénario pré-établi, mais il est également invité à créer lui-même de nouveaux mondes ou à construire de nouvelles règles dans le jeu. Dans ce contexte, outre la problématique classique de la diffusion de la mise à jour des informations d’,état (scores, modification de certains objets, etc.), les échanges entre joueurs de nouveaux objets (e.g. maps crées par les joueurs, nouveaux personnages ou objets etc.) dans le jeu peuvent introduire d’,importantes difficultés lorsqu’,elles impliquent la transmission d’,importants volumes de données. Aujourd’,hui, cette dernière difficulté est faiblement ressentie du fait que la majorité des joueurs sont encore connectés via des liaisons filaires où la bande passante est suffisante. Il en est autrement sur les réseaux sans fils où les ressources réseaux sont limitées et fortement variables dans le temps. Avec l’,expansion rapide de la technologie sans fil et son intégration sur les consoles de jeux, on peut raisonnablement s’,attendre à ce que la portabilité des jeux vidéo sur les réseaux mobiles constitue une évolution naturelle de ce domaine. L’,affranchissement des liaisons câblés et la mobilité offerte aux joueurs sont autant d’,arguments qui vont dans le sens d’,une interaction plus aisée et plus riche entre joueurs. Ainsi, on peut facilement imaginer le cas de jeux improvisés dans une cour de récréation et impliquant plusieurs joueurs munis de consoles de jeux portables. Une partie du jeu ayant été livrée sur un support mémoire, alors que de nouveaux éléments du jeu auraient été téléchargés par un joueur sur Internet (e.g. depuis un serveur dédié). Ce scénario peut être réaliste surtout si l’,on suppose que le réseau de support est de type ad-hoc. L’,absence d’,infrastructure centralisée étant l’,argument principal qui pourrait favoriser le succès des jeux multi-joueurs sur les réseaux ad-hoc. A ceci il faut ajouter le faible délai entre joueurs et l’,absence de coût, en opposition aux délais relativement importants auxquels doivent faire face les joueurs qui souhaitent utiliser les liaisons supportées par les réseaux cellulaires. Dans ce projet MAD GAMES nous souhaitons développer un middleware réseau permettant le support de jeux vidéo multi-joueurs sur une infrastructure de réseaux sans fil, en mode ad-hoc. Ce middleware offre une interface entre le moteur de jeu et les couches réseau de bas niveau. Il s’,appuie sur une infrastructure distribuée, en mode pair-à-pair, mieux adaptée à un réseau sans fil en mode ad-hoc que l’,approche classique d’,un serveur centralisé.

Coordinateur du projet

UNIVERSITE DE PARIS XIII (UNIVERSITE DE PARIS XIII)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

UNIVERSITE PARIS VI [PIERRE ET MARIE CURIE]
UNIVERSITE DE PARIS XIII

Aide de l'ANR 613 110 euros
Début et durée du projet scientifique : - 30 Mois

Liens utiles