PNRA - Programme National de Recherches en Alimentation et Nutrition Humaine (PNRA)

COGINUT : Cognition, anti-oxydants, acides gras: approche interdisciplinaire du rôle de la nutrition dans le vieillissement du cerveau – COGINUT

Résumé de soumission

L’objectif du projet COGINUT (Cognition, anti-Oxydants, acides Gras : approche Interdisciplinaire de le NUTrition dans le vieillissement cérébral) est d’étudier l’impact du statut nutritionnel en acides gras poly-insaturés (AGPI) et anti-oxydants sur le vieillissement cérébral (démence, déclin cognitif, troubles de l’humeur) chez les personnes âgées. Nous analyserons plus particulièrement l’effet des AGPI sur l’inflammation et la voie de signalisation des rétinoïdes. Notre programme de travail est organisé en cinq unités de projet autour de la cohorte épidémiologique des 3 Cités (3C).
L’étude 3C a inclus 9294 personnes âgées de 65 ans et plus à Bordeaux, Dijon et Montpellier en 1999-2000. Les participants ont été revus 2 et 4 ans plus tard, un nouveau suivi sera réalisé à 7 ans chez environ 3000 sujets de Bordeaux et Montpellier. A chaque visite les participants ont eu un bilan neuropsychologique complet et un examen médical avec recherche active des cas de démence. La symptomatologie dépressive a été évaluée. Les mêmes examens seront réalisés lors du suivi à 7 ans. Une biothèque a été constituée à l’inclusion. Un questionnaire de fréquence de consommation alimentaire a été administré à tous les participants et les sujets de Bordeaux ont eu en plus une enquête diététique. Une étude cas-témoin nichée dans la cohorte 3C sera réalisée à partir de la biothèque chez environ 600 sujets (200 déments incidents, 200 déclins cognitifs légers et 200 normaux appariés). Nous y mesurerons le profil en acides gras des membranes des globules rouges, les anti-oxydants plasmatiques, les marqueurs du stress oxydant et de l’inflammation. La relation entre AGPI, inflammation, bien-être et troubles neuro-psychiatriques sera étudiée chez 300 sujets de Bordeaux. L’expression des récepteurs nucléaires RAR, RXR et PPAR sera mesurée par RT-PCR en temps réel dans les monocytes sanguins en fonction de la consommation d’AGPI, et nous analyserons sa relation avec les performances cognitives et le statut en acides gras dans un sous-échantillon de 80 sujet.
Nos résultats pourraient contribuer à retarder le vieillissement cérébral pathologique et à diminuer le fardeau socio-économique associé par des recommandations nutritionnelles, des produits agro-alimentaires adaptés ou des compléments nutritionnels.

Coordinateur du projet

Madame Pascale BARBERGER-GATEAU (UNIVERSITE BORDEAUX II (VICTOR SEGALEN))

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

UNIVERSITE BORDEAUX I
CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE MONTPELLIER
INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE - CENTRE DE RECHERCHE DE BORDEAUX
UNIVERSITE BORDEAUX II (VICTOR SEGALEN)
UNIVERSITE BORDEAUX II (VICTOR SEGALEN)

Aide de l'ANR 801 417 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles