NEURO - Neurosciences, neurologie et psychiatrie

"EDITION" DE L'ARNm DU RECEPTEUR 5-HT2C - CONSEQUENCES FONCTIONNELLES ET MECANISMES DE REGULATION – SERCEDIT

Résumé de soumission

RESUME PROJET – Contexte scientifique et objectifs
Selon les prévisions de l'OMS, à l'horizon 2020, la dépression sera la première cause de morbidité chez la femme, et la deuxième chez l'homme (après les maladies cardiovasculaires); ceci, en dépit de la disponibilité de nombreux antidépresseurs. En réalité, ces médicaments ne sont efficaces que chez deux patients sur trois, et leur délai d'action est tel que l'observance du traitement est souvent médiocre. Il y a donc un réel besoin d'identifier de nouvelles cibles thérapeutiques pour le développement d'antidépresseurs à la fois plus efficaces et mieux tolérés. Notre recherche s'inscrit dans cette démarche avec l'étude du processus d'édition du pré-ARNm du récepteur 5-HT2C de la sérotonine. Ce récepteur semble à la fois jouer un rôle clé dans la physiopathologie de la dépression, et être impliqué dans les effets centraux des antidépresseurs. Notre objectif est d'évaluer si l'étape d'édition du pré-ARNm 5-HT2C peut constituer une nouvelle cible pour des traitements antidépresseurs.RESUME PROJET – Description
L'édition du pré-ARNm du récepteur 5-HT2C consiste à remplacer une adénosine par une inosine à des sites précis du pre-ARNm, au niveau de la séquence correspondant à la 2ème boucle intracellulaire de la protéine. Il s'agit d'un processus enzymatique catalysé par une adénosine déaminase (ADAR). Comme il existe 5 sites d'édition dans la séquence du pre-ARNm, ce processus peut donner naissance à 32 ARNm différents, eux mêmes conduisant à 24 isoformes du récepteur 5-HT2C variant dans un sous-domaine concerné par l'intéraction avec Gq. Plus l'ARNm est édité, moins la protéine intéragit efficacement avec Gq pour activer la cascade de signalisation en aval de la stimulation du récepteur. Le contrôle du processus d'édition constitue donc un moyen de moduler la neurotransmission sérotoninergique impliquant le récepteur 5-HT2C. Sur cette base, nous projetons (i) d'analyser les mécanismes d'édition du pré-ARNm 5-HT2C par les deux enzymes ADAR1 et ADAR2, en interaction possible avec ADAR 3, puis (ii) d'explorer les conséquences de l'édition sur l'homo- ou l'hétéro-dimérisation du récepteur 5-HT2C, leur adressage membranaire et leurs caractéristiques fonctionnelles dans la lignée HEK 293 transfectée. Dans ce contexte, l'étude de modulateurs des enzymes ADAR sera privilégiée. De fait, un inhibiteur peut conduire à la synthèse du récepteur non édité, et donc à une neurotransmission impliquant le récepteur 5-HT2C facilitée; au contraire, un activateur, en induisant l'édition maximale entrainera une réduction de cette neurotransmission. Compte tenu de ce potentiel, un deuxième objectif consistera à rechercher si des modifications induites de l'activité sérotoninergique présynaptique peuvent influer sur le processus d'édition, et donc si celui-ci constitue un nouveau mécanisme de régulation de la neurotransmission 5-HT2C dépendante. Ainsi, nous quantifierons les différentes isoformes d'ARNm 5-HT2C chez des souris présentant des modifications induites ou natives du système 5-HT. RESUME PROJET – Resultats attendus
La mise en évidence de modifications du profil d'édition du pré-ARNm 5-HT2C en réponse à des traitements ou mutations (souris KO) affectant la synthèse/libération présynaptique de la 5-HT pourrait signifier que l'édition est un nouveau processus de régulation homéostatique de la neurotransmission 5-HT (une libération tonique accrue conduisant à une induction des activités ADAR, et inversement). Ainsi, des modulateurs des ADAR pourraient constituer de nouveaux agents pharmacologiques capables d'influer sur cette neurotransmission. En particulier, un inhibiteur pourrait faciliter l'activité cérébrale 5-HT2C dépendante. L'étude des effets à la fois comportementaux et neurobiologiques d'une telle molécule dans les modèles de dépression chez la souris permettra de voir si les enzymes responsables du processus d'édition peuvent constituer de nouvelles cibles d'intérêt thérapeutique pote

Coordinateur du projet

INSTITUT NATIONAL DE LA SANTE ET DE LA RECHERCHE MEDICALE - DELEGATION REGIONALE DE PARIS V (INSTITUT NATIONAL DE LA SANTE ET DE LA RECHERCHE MEDICALE - DELEGATION REGIONALE DE PARIS V)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

UNIVERSITE CLAUDE BERNARD - LYON I
INSTITUT NATIONAL DE LA SANTE ET DE LA RECHERCHE MEDICALE - DELEGATION REGIONALE DE PARIS V

Aide de l'ANR 330 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 24 Mois

Liens utiles