PNRA - Programme National de Recherches en Alimentation et Nutrition Humaine

MONA LISA – NUT (MOnitoring NAtionaL du rISque Artériel – NUTrition). Relations entre les habitudes alimentaires et la prévalence des facteurs de risque cardiovasculaire dans trois régions françaises. – MONA LISA-NUT

Résumé de soumission

Enjeux de santé publique: Les données récentes des 3 registres cardiovasculaires français (1997-2000) suggèrent un arrêt de la baisse de l'incidence des accidents coronariens. Les raisons sous-jacentes ne sont pas connues mais on peut émettre l'hypothèse que les modifications majeures du mode de vie des dernières décennies ont favorisé l'émergence de facteurs de risque, qui restent à définir.
L'objectif de MONA LISA-NUT est de déterminer si des profils de consommation alimentaire et d'activité physique (typologies) ont pu contribuer à cette évolution. Cette étude s'appuie sur une enquête épidémiologique de prévalence des facteurs de risque cardiovasculaire dans la population, l'étude MONA-LISA, prévue en Septembre 2005. Cette enquête fait suite logiquement à deux enquêtes similaires menées en 1985-1987 et en 1995-1997 dans le cadre du projet MONICA (OMS). En ajoutant un module nutritionnel à l'enquête MONA LISA, nos objectifs sont :
1) d'identifier des typologies de consommation alimentaire et d'activité physique et d'analyser leurs relations avec les marqueurs cliniques, biologiques, comportementaux et génétiques du risque cardiovasculaire, chez les hommes et les femmes adultes;
2) de préciser les déterminants (démographiques, culturels, économiques, et psycho-sociaux) de ces typologies dans trois régions françaises à risque cardiovasculaire contrasté;
3) d'étudier l'évolution sur 20 ans des profils de consommation alimentaire des hommes de ces régions, en relation avec celle de l'incidence des évènements coronariens et des facteurs de risque;
4) de constituer une DNAthèque afin d'étudier les interactions entre les facteurs nutritionnels et de susceptibilité génétique sur l'expression des facteurs de risque cardiovasculaire.
Méthodes: MONA LISA-NUT est une enquête épidémiologique transversale, multicentrique portant sur un échantillon aléatoire représentatif de la population d'hommes et de femmes de 35 à 64 ans de la communauté urbaine de Lille et des départements du Bas-Rhin et de la Haute-Garonne. 3600 sujets (1200 par région) seront inclus. Différentes variables seront mesurées.
- Caractéristiques démographiques et socio-économiques; antécédents médicaux personnels et familiaux ; facteurs de risque cardiovasculaire connus, activité physique (MOSPA), consommation d'alcool et de tabac à l'aide de questionnaires validés.
- Mesure standardisée du poids, de la taille, des tours de taille et de hanches, de la masse grasse (impédancemétrie), de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle.
- Détermination de la glycémie, des lipides plasmatiques, de l'hémoglobine A1C, de l'insulinémie, de la CRP, des gamma-GT, des transaminases, de la créatininémie et constitution d'une biobanque (sérothèque; DNAthèque).
- Enquête alimentaire prospective de 3 jours, similaire à celles des 2 premières enquêtes. Les données des 3 enquêtes seront (re)codées et traitées en termes de nutriments, d'aliments et de groupes d'aliments. Des statistiques exploratoires utilisant des modèles multivariés (analyse en composante principale, clusters) seront utilisées pour l'identification de typologies alimentaires et la modélisation des profils alimentaires. La composition en acides gras des lipides plasmatiques et des hématies (notamment acides gras trans-saturés et isomères trans des acides oléique et linoléique ou CLA) sera analysée dans un sous-échantillon. Une étude complémentaire évaluant les attitudes alimentaires et certains déterminants psycho-sociaux des choix alimentaires sera développée.
Principales étapes du projet et complémentarité des équipes: Avis favorable du CPPRB et de la CNIL obtenus. Echantillonnage de la population, recrutement et formation des enquêteurs en cours. Inclusions: octobre 2005-septembre 2007. Le projet qui regroupe des compétences en épidémiologie (EA 1801, U-508, U-558), nutrition (EA 1801, U-508), cardiologie (U-558), biochimie des lipides (UMPE) et sociologie (EA 3424) est une occasion unique d'évaluer les habitud

Coordinateur du projet

Madame Chantal Simon (UNIVERSITE DE STRASBOURG)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

UNIVERSITE DE STRASBOURG
INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE - CENTRE DE RECHERCHE DE CLERMONT FERRAND THEIX
INSTITUT NATIONAL DE LA SANTE ET DE LA RECHERCHE MEDICALE - Délégation régionale Midi-Pyrénées Limousin
UNIVERSITE DE STRASBOURG
INSTITUT PASTEUR DE LILLE

Aide de l'ANR 1 011 454 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter