MRAR - Programme pluriannuel de recherche sur les maladies rares

Une nouvelle approche de thérapie cellulaire/génique de l'hémophilie B – Hémophilie B

Résumé de soumission

Une nouvelle thérapie cellulaire/génique de l’Hémophilie B par ciblage granulaire plaquettaire du FIXObjectifsNous voulons proposer une nouvelle stratégie de thérapie génique, en prenant comme modèle l’Hémophilie B, ou déficit héréditaire en facteur IX (FIX) de coagulation. Pour cela nous voulons adresser le FIX aux granules alpha des plaquettes, pour qu’il soit sécrété aux sites d’hémostase. Cette stratégie assurerait une concentration locale élevée, permettant d’initier une coagulation localisée efficace.Résultats attendus et méthodologie.La stratégie reposera sur les étapes-clés suivantes:1 - Expression du FIX dans les mégacaryocytes (MKs), précurseurs médullaires des plaquettes.Les cellules souches hématopoïétiques (HSCs) seront transduites par un vecteur lentiviral pour assurer la pérennité de la thérapie. Mais l’expression du transgène FIX sera restreinte aux MKs, précurseurs médullaires des plaquettes, par un promoteur spécifique.2 - Ciblage granulaire proprement-dit du FIX. Il sera assuré par la fusion au FIX du tétrapeptide « PF4pept » d'adressage granulaire du PF4 (une chimiokine alpha granulaire) que nous avons récemment caractérisé. Le ciblage de FIX-PF4pept aux granules alpha sera suivi par microscopie confocale et microscopie électronique. La sécrétabilité et la fonctionnalité du FIX seront vérifiés par tests biochimiques sur des MKs et des plaquettes différenciés, en culture ou in vivo après greffe xénogénique de souris NOD-SCID, à partir de cellules CD34+ humaines transduites. 3 - Démonstration de la restauration de la coagulation dans les souris FIX-/- et essais précliniques chez le macaque cynomolgus. Ces modèles animaux seront utilisés pour démontrer l’efficacité thérapeutique de la stratégie FIX alpha granulaire : dans les souris FIX-/- la reconstitution de la coagulation sera évaluée après greffe syngénique de cellules Sca1+ Lin- transduites avec FIX-PF4pept. Nous utiliserons le macaque cynomolgus pour évaluer l’efficacité de transduction des HSCs et la reconstitution hématopoïétique à long terme ainsi que les aspects sécuritaires et immunologiques de notre approche.ConclusionsNous espérons par cette nouvelle stratégie basée sur le ciblage granulaire plaquettaire, après transduction de HSCs qui assureront la pérennité de la correction, démontrer la possibilité de traiter l’Hémophilie B sans avoir besoin d’atteindre des niveaux élevés de protéine plasmatique, une limite encore très importante au succès des tentatives de thérapie génique dans l’Hémophilie. Les résultats positifs de ce projet seraient une base solide pour de futurs essais cliniques.

Coordinateur du projet

INSTITUT NATIONAL DE LA SANTE ET DE LA RECHERCHE MEDICALE - Délégation régionale Paris V (Divers public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

COMMISSARIAT A L'ENERGIE ATOMIQUE ET AUX ENERGIES ALTERNATIVES ET AUX ENERGIES ALTERNATIVES - DIRECTION DU CENTRE DE FONTENAY-AUX-ROSES
INSTITUT NATIONAL DE LA SANTE ET DE LA RECHERCHE MEDICALE - Délégation régionale Paris V
INSTITUT NATIONAL DE LA SANTE ET DE LA RECHERCHE MEDICALE - ADR PARIS VII - ADR 12

Aide de l'ANR 480 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 0 Mois

Liens utiles