MIIM - Microbiologie - immunologie

Interactions entre le virus et les membranes de la cellule hôte chez les Flaviviridae – VIRODYNAMICS

Résumé de soumission

La famille des Flaviviridae contient des agents pathogènes majeurs qui touchent l'homme et les animaux domestiques. Ces virus sont enveloppés et codent une seule polyprotéine qui est clivée en une dizaine de polypeptides. La majorité de ces protéines sont ancrées dans des membranes cellulaires et l'interaction avec certains compartiments cellulaires est essentielle pour le cycle infectieux. Les Flaviviridae entrent dans leurs cellules cibles par endocytose, suivie d'une fusion entre leur enveloppe et une membrane d'un compartiment intracellulaire. Ils répliquent ensuite leur génome dans le cytosol en association avec des membranes internes de la cellule. Finalement, ils forment de nouvelles particules par bourgeonnement à l'intérieur d'un compartiment interne de la cellule. Certaines approches biochimiques ainsi que des analyses en microscopie sur cellules fixes ont permis de décrire partiellement certaines étapes du cycle infectieux des Flaviviridae. Cependant, le cycle infectieux d'un virus est un processus dynamique et des études biochimiques ou par immunodétection sur cellules fixes ne donnent pas une image complète des interactions virus-cellule. Depuis une dizaine d'années, l'utilisation de protéines fluorescentes associée à la microscopie confocale a permis de développer des études sur cellules vivantes permettant d'analyser des processus dynamiques dans la cellule. Dans ce projet, nous proposons de caractériser certaines étapes du cycle infectieux des Flaviviridae en analysant la dynamique des interactions virus-cellule. Nous allons concentrer notre recherche sur les étapes d'entrée virale, de réplication génomique et d'assemblage de la particule. Dans ce projet, nous allons essentiellement utiliser le virus de la diarrhée bovine (BVD) comme modèle viral. Nous avons récemment montré que le virus BVD entre dans des cellules cibles par endocytose en utilisant la voie clathrine. Dans la continuité de notre travail, nous allons étudier d'autres aspects de l'entrée virale, tels que le rôle du cytosquelette, le rôle du métabolisme des phosphoinositol-phosphates et les mécanismes de régulation par phosphorylation ou ubiquitination. Nous allons également étudier l'internalisation de la particule virale en microscopie de fluorescence. Les Flaviviridae ont besoin de membranes pour assembler leur complexe de réplication. De plus cette interaction membranaire conduit fréquemment à une prolifération et une réorganisation des membranes à l'intérieur de la cellule infectée. Nous proposons d'identifier les compartiments impliqués dans ces changements ainsi que la dynamique des modifications membranaires. Finalement, nous avons pour projet d'analyser la dynamique d'assemblage de la particule virale en identifiant des protéines non structurales qui sont potentiellement impliquées dans ce processus. Nos travaux donneront une dimension dynamique à la compréhension des interactions virus-cellule dans la famille des Flaviviridae.

Coordination du projet

Jean DUBUISSON (Organisme de recherche)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 270 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter