JCJC - Jeunes chercheuses et jeunes chercheurs

Etudes des récepteurs nucléaires CAR et PXR, régulateurs de la fonction de détoxication entéro-hépatique et nouveaux perturbateurs endocriniens. – CAR & PXR

Résumé de soumission

Le projet est centré sur l'étude de deux récepteurs nucléaires, CAR (NR1I3, Constitutive Androstane Receptor) et PXR (NR1I2, Pregnane X Receptor), coordinateurs de la fonction de détoxication. Ces récepteurs sont activés par de très nombreux médicaments (antibiotiques, antifongiques, anticancéreux, inhibiteurs de protéases virales, anti-épileptiques, etc), mais aussi par des polluants chimiques (pesticides organochlorés). Ils sont à l'origine d'interactions médicamenteuses et semblent représenter de nouveaux facteurs de perturbations endocriniens. Les modèles d'étude sont d'une part les hépatocytes humains en culture primaire, et d'autre part une nouvelle lignée cellulaire d'hépatoblastes humains HepaRG, développée par la société BioPrédic International. Ces choix sont justifiés par l'importante variabilité interespèce de ces récepteurs, et l'absence d'autres lignées exprimant ces récepteurs. De plus, les variabilités phénotypiques inhérentes à l'utilisation de cultures primaires seront compensées par l'utilisation des cellules HepaRG. La démarche expérimentale consiste à inhiber l'expression ou à surexprimer des mutants de ces récepteurs dans ces cellules qui sont par nature difficiles à transfecter en utilisant des vecteurs lentiviraux.Le premier objectif de ce projet est de caractériser les gènes cibles spécifiques des récepteurs CAR et PXR dans l 'hépatocyte humain ainsi que dans la lignée cellulaire HepaRG différenciée. Pour cela nous associerons des expériences d'extinction de CAR ou PXR par siRNAs et d'expression de formes constitutivement actives de ces récepteurs (CAR-VP16 et PXR-VP16) à des analyses comparatives de transcriptomes (41K Whole genome DNA array Agilent, collaboration avec Sanofi-synthélabo-aventis, Montpellier). Par ailleurs, nous testerons de nouvelles molécules identifiées dans le cadre d'une collaboration avec le Centre de Biochimie Structure (CBS, CNRS UMR5048-INSERM U554) de Montpellier. Nous effectuerons par la suite des études fonctionnelles des promoteurs des gènes positivement ou négativement régulés par ces récepteurs. Ces données nous permettront de mieux appréhender les processus physiologiques déclenchés par l'activation des récepteurs CAR et PXR, et les interférences avec d'autres voies de signalisations cellulaires ou physiologiques.Le deuxième objectif de ce projet est de caractériser les protéines associées au récepteur CAR et impliquées dans son processus d'activation. Pour cela, nous développerons une méthodologie pour isoler et identifier les protéines associées à une protéine de fusion CAR-FLAG après infection d'hépatocytes humains ou de cellules HepaRG avec des lentivirus permettant l'expression du trans-gène et immuno-purification des complexes formés en présence ou en absence de ligand du récepteur. Le rôle des partenaires identifiés, ainsi que les mécanismes responsables de l'activation de CAR, seront déterminés par knock-down (siRNA) et surexpression dans les hépatocytes humains ou les cellules HepaRG.

Coordination du projet

Jean Marc PASCUSSI (Organisme de recherche)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 150 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter