JCJC - Jeunes chercheuses et jeunes chercheurs

Changements Globaux à l&aposEchelle Microbienne &ndash Effets des Changements Climatiques sur la Décomposition Microbienne et Modulation par la Structure Physique des Sols – CGAEM

Résumé de soumission

Les effets de changements des conditions environnementales et la structure des sols sur les communautés microbiennes sont mal compris et ne sont généralement pas incorporés dans les modèles mathématiques de la dynamique du carbone. Donc la capacité prédictive des modèles est insuffisante. Nous proposons de commencer à combler cette lacune par une étude des conséquences des interactions entre communautés microbiennes et conditions environnementales pour la décomposition de la matière organique des sols. Nous mettrons l'accent sur la modulation de ces interactions par la structure physique des sols. Nous utiliserons des substrats marqués au 13C comme sondes pour (i) suivre les communautés microbiennes actives et la production de métabolites (stable isotope probing) et (ii) pour déterminer les liens entre la structure des communautés actives et la décomposition et (iii) pour déterminer comment les deux sont influencés par des changements environnementaux. Les profils métaboliques de substrats marqués contiennent plus d'information que des mesures de décomposition de substrats ou de respiration qui ont été utilisés dans le passé. De même, le « stable isotope probing » a le potentiel de donner des informations plus pertinentes que des mesures générales de la structure des communautés. En combinant ces deux approches, nous pensons bénéficier d'un outil analytique très puissant. Les profils métaboliques seront produits en mesurant les métabolites marqués par HPLC-MS. Les populations actives seront suivies par des mesures de profils d'acides gras phospholipidiques (AGPL) et, au niveau ribosomal, par « terminal restriction fragment polymorphism » (T-RFLP) de l'ADN marqué et par cADN « amplified fragment length polymorphism » (AFLP) de l'ARN marqué. La localisation des sites de décomposition dans le sol sera étudiée pour établir le rôle de la structure physique du sol dans la modulation des effets de changements environnementaux sur l'activité biologique. Les expérimentations proposées sont conçues pour permettre le développement d'un modèle spatial de la dynamique du C qui tiendra compte des interactions entre communautés microbiennes et environnement. Le modèle sera comparé avec des modèles de la dynamique du C actuels pour déterminer si il y a une amélioration significative. - -

Coordination du projet

Naoise NUNAN (Organisme de recherche)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 150 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter