JCJC - Jeunes chercheuses et jeunes chercheurs

Matériaux monomères photoactifs et microstructurables pour le stockage optique réversible de l'information – MAPHOMI

Résumé de soumission

Ce projet vise à développer de nouveaux matériaux organiques amorphes, les verres monomères photoactifs et microstructurables, pour la conception de systèmes réinscriptibles dans le domaine du stockage optique haute densité de l'information. Il réunira des savoir-faire et une expertise multidisciplinaire en synthèse organique, science des matériaux et techniques optiques d'inscription conduisant chimistes et physiciens de l'Institut Fédératif de Recherche d'Alembert de l'ENS Cachan à oeuvrer ensemble avec une grande synergie. Les matériaux monomères amorphes mis en ?uvre seront formés de petites molécules multifonctionnelles, assurant une stabilité chimique et une efficacité élevée du fait de la haute densité en chromophores actifs. Par rapport aux systèmes polymères, ils offriront un meilleur contrôle de leurs propriétés macroscopiques à partir de la simple considération des propriétés moléculaires de leurs précurseurs. De manière originale, le fonctionnement de ces matériaux pour le stockage optique de l'information reposera sur des processus de photostructuration par migration photoinduite de la matière, provoquant des modifications spatialement contrôlées des propriétés d'émission (polarisation, intensité, phase) à un photon (fluorescence) ou à deux photons (génération de second harmonique GSH). Une telle approche permettra non seulement une détection non destructrice des enregistrements réalisés par lecture de l'émission mais encore une régénération du support pour des enregistrements ultérieurs. Cette photostructuration réversible nécessitera la conception de nouveaux matériaux multifonctionnels liant fluorophores ou chromophores actifs en optique non-linéaire à des entités photoisomérisables de type azobenzène (respectivement verres diazoïques fluorescents et verres octupolaires) qui sont connues pour leur aptitude à se mouvoir réversiblement au sein de matrices solides sous l'effet d'un gradient de champ optique. Le recours à des techniques holographiques à un photon et/ou d'orientation tout optique nous permettra alors d'induire une structuration volumique du matériau parfaitement contrôlée en polarisation et en position et qui sera à l'origine de la modulation des émissions de fluorescence ou de génération de second harmonique. - Ce projet d'élaboration de mémoires optiques organiques dont le fonctionnement en écriture et en lecture reposera sur une technologie tout optique contribuera au renforcement du pôle photonique moléculaire développé au sein de l'IFR d'Alembert ainsi qu'à une coopération accrue entre les laboratoires de chimie PPSM et de physique LPQM de l'Institut pour une meilleure définition de leur complémentarité. Il va sans dire que l'émergence d'une réelle plate-forme d'élaboration et de caractérisations structurales et optiques de matériaux organiques permettant le développement de nouveaux systèmes sera en mesure de répondre avec plus de pertinence aux besoins de sophistication croissante en photonique moléculaire. -

Coordination du projet

Eléna ISHOW (CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE ILE-DE-FRANCE SECTEUR EST)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE ILE-DE-FRANCE SECTEUR EST

Aide de l'ANR 150 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter