BDIV - Appel à projets de recherche dans le domaine de la Biodiversité

Nouvelles recherches sur l'écologie des communautés : apports du modèle Ficus – NiceFigs

Résumé de soumission

Malgré le rôle central des communautés comme arène où se déroule l’écologie et l’évolution, les déterminants écologiques et évolutifs de cette structure sont mal connus. Les communautés d’insectes associés aux figues fournissent un outil formidable pour établir ces règles. En effet il y a plus de 700 communautés spécifiques associées aux figuiers présentant jusqu’à 30 espèces. Plusieurs groupes de communautés semblent avoir évolué indépendamment vers des structures convergentes. Nous réaliserons une étude globale de leur structure (biologie des espèces constitutives) et nous en établirons les déterminants écologiques et évolutifs à travers une large étude comparative. Ceci impliquera l’étude de la biologie des espèces, de nombreuses collectes de terrain pour disposer d’un large éventail de communautés et de nombreuses analyses moléculaires. Ces dernières nous permettront de développer notre expertise sur la taxonomie-systématique des insectes (Barcoding), de produire des phylogénies pour reconstruire les différentes radiations et tester la cocladogenèse. Les marqueurs permettront aussi de reconstruire l’histoire récente des hôtes (i.e. de l’habitat). Nous sommes parvenus au stade où nos connaissances sur les assemblages d’espèces, les progrès techniques et le réseau global de coopérations permettent effectivement de répondre aux questions scientifiques de base sur ce système. Ce projet permettra à travers une approche innovante et pluridisciplinaire de développer notre compréhension de la dynamique de la biodiversité et donc fournira des débuts de réponses à des questions telles que : Les espèces sont-elles redondantes ? La biodiversité actuelle est-elle limitante ? En résumé nous cherchons à déterminer si la biodiversité est utile.

Coordination du projet

Martine HOSSAERT-MCKEY (Organisme de recherche)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

PARC NATIONAL DE PORT-CROS

Aide de l'ANR 500 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter